Clovis



Clovis était un être absolument merveilleux. Lorsque l’on croisait son doux regard, on voyait d’abord ses beaux yeux bleus puis toute la tendresse qu’il nous donnait. Sa démarche, qui nous faisait tant rire, était, elle aussi, particulière tant il marchait en ondulant…Eliane l’a d’ailleurs ressenti, puisqu’elle m’a dit que Clovis avait une démarche de « dandy ». 

Mais Clovis est pour moi encore plus. Il m’a permis de changer mon regard sur les animaux et sur la vie. Et ma rencontre avec Eliane a largement contribué à cette prise de conscience.

J’ai fait appel à Eliane en octobre 2018 pour m’aider à comprendre le brusque changement de comportement de Clovis. Il commençait à uriner sur mes affaires, il refusait de sortir, lui qui adorait notre petit jardin ! Et il vomissait, se couchait dans des endroits où il n’allait jamais. Eliane m’a tout d’abord orienté chez le vétérinaire qui a diagnostiqué une insuffisance rénale sévère. Ensuite, Eliane a donc eu une première communication avec Clovis. Et ce qu’elle m’a rapporté de cet échange, était stupéfiant. Qui d’autre que Clovis aurait pu lui confier qu’il était difficile d’être un chat dans ma maison, tant j’avais des règles strictes ? En effet, je choisissais pour lui le fauteuil où il avait le droit de dormir et le grondais si je trouvais des poils ailleurs… Clovis a également dit que l’un des rôles était de toujours nous amener de la joie et du rire, ce qui était absolument vrai. Il a aussi fait part à Eliane, de ma profonde tristesse le soir où ma fille est partie de la maison pour ses études. Clovis, malgré qu’il soit déjà affaibli par sa maladie, est venu tout doucement ce soir-là, caresser mes joues avec des petits coups de tête. Il a aussi expliqué à Eliane, pourquoi il ne voulait plus sortir de la maison depuis notre retour de vacances. Il avait été terrorisé par des bruits très puissants de travaux venant de chez nos voisins. Et effectivement, il y avait eu de gros travaux avec marteau piqueur. J’en ai eu confirmation par une personne qui s’occupait de Clovis en notre absence. Voici les premiers messages que m’a rapporté Eliane.

Oui, j’en étais stupéfaite. 

Et j’ai pris conscience de tout l’amour que Clovis avait pour nous.  Et de sa présence infaillible.

Cette prise de conscience m’a permis à mon tour d’exprimer à Clovis tout mon amour.Je l’ai laissé prendre la place dont il avait besoin. J’ai pu l’entourer et lui donner toute mon attention pour l’accompagner dans sa fin de vie. Clovis refusait tous les médicaments, il a choisi de mourir chez lui, auprès de nous. Eliane a su nous entourer de façon bienveillante durant cette épreuve.

J’ai fait appel à Eliane plusieurs fois. Cela m’a aidé à accepter que Clovis allait nous quitter.

Dans sa dernière communication avec Clovis, j’ai demandé à Eliane de lui transmettre ma décision de faire venir le vétérinaire pour l’aider à partir. Je voulais que Clovis le sache et décide lui-même s’il désirait partir seul ou avec de l’aide. 

Clovis a choisi. Il s’est endormi dans mes bras, sous mes caresses et mes baisers. C’était une journée de pluie, mais au moment de son départ, un rayon de soleil a illuminé la chambre où nous étions. C’était magique. 

Merci Eliane pour votre bienveillance et vos communications qui ont changé mon regard envers les animaux. Vous m’avez fait un cadeau inestimable. Clovis lors de sa dernière communication, souhaitait que je trouve la paix intérieure. Je sais très bien à quoi il faisait allusion. J’ai encore du chemin à parcourir avant d’y parvenir mais je ferai tout mon possible en mémoire de Clovis.

Je pensais les hommes supérieurs aux animaux…quelle sottise !



Anne, Mars 2019

Formation Professionnelle certifiée par la
Fondation Anna Evans
Eliane REISS
69210 Bully
Région Rhône Alpes Auvergne